Enseigner en thèse et concours DCCE

Ajouter une compétence d'enseignement sur son CV ne peut pas nuire et même ouvre des portes pour l'après-thèse. De nombreux employeurs, privés ou publics, apprécient une expérience d'enseignement.

Depuis août 2016 les doctorants contractuels peuvent tous faire des vacations d'enseignement et en règle générale il n'y a pas d'interdiction d'enseigner pour les autres types de contrats (à vérifier dans votre contrat). Pour les contrats CIFRE par exemple, le partenaire industriel autorise la plupart du temps un nombre raisonnable d'heures de vacations d'enseignement. Dans tous les cas, il faut s'assurer de l'accord du directeur de thèse et de l'employeur.

Pour faire des vacations d'enseignement en nombre limité, il faut prendre contact avec les responsables de filières afin de connaître les besoins d'enseignement puis être mis en contact avec les responsables de cours.

Dans le cas particulier des contrats doctoraux (Université, CNRS, Inria, etc) l'UNS limite par défaut le nombre d'heures de vacations annuelles et il faut passer un concours dit de "DCCE" (Doctorant Contractuel Chargé d'Enseignement) pour pouvoir enseigner 64 heures par an et devenir "moniteur". Les modalités de ce concours de monitorat pour l'année 2017-2018 ne sont pas encore établies mais voici les principaux critères.

  • Seuls les doctorants tutulaires d'un contrat doctoral peuvent candidater.
  • Il s'agit d'une initiation généraliste à l'enseignement: 64 heures ("équivalent TD") d'enseignement pratique par an (de préférence en premier cycle), aide d'un tuteur pédagogique, une formation à la pédagogie spécifique de 42 heures sur les 3 ans (voir les règles sur les formations doctorales) et, en cas de recrutement ultérieur comme Maître de Conférences, le stage sera réduit à un an (au lieu de deux) et la titularisation intervient directement au 2ème échelon du corps à condition d'avoir exercé la fonction de moniteur (DCCE) pendant trois ans.
Les candidatures se font généralement en juin auprès de l'ED STIC et des directeurs de départements d'enseignement concernés. Le dossier doit normalement comporter:
  • un cv
  • une lettre de motivation pour le monitorat
  • une lettre du futur directeur de thèse autorisant à présenter la candidature de l'étudiant.

Les doctorants titulaires d'un contrat doctoral et inscrits en première année de thèse (en juin) peuvent candidater pour enseigner à partir de leur deuxième année (à partir de septembre ou octobre). Les futurs doctorants, signataires d'un contrat doctoral à la prochaine rentrée universitaire, peuvent également candidater. Les doctorants en seconde année ne peuvent pas candidater car leur formation est déjà trop avancée pour assumer en une seule année (la troisième année donc) les 42 heures de formation spécifique.

Nota: à de rares exceptions près il faut maîtriser le français pour enseigner, cette page n'a donc pas de version anglaise...