Règles et conseils

L'habilitation à diriger des recherches (HDR) est délivrée en STIC par l'Université (UCA ou PSL) via l'ED STIC. C'est par construction une première étape sur la voie de devenir Professeur des Universités mais en pratique l'HDR permet en premier lieu:

  • de devenir membre de l'ED de son laboratoire et donc de devenir directeur de thèse de doctorats
  • d'être rapporteur de jurys de thèse
  • et aussi de postuler aux "qualifications PR" du CNU et ensuite aux fonctions de professeurs des Universités. Le titre de HDR est également quasi nécessaire pour postuler sur des postes de directeur de recherche (CNRS, INRIA).
Les deux premiers points ne sont pas mineurs car le nombre de directions de thèse par membre d'une ED est strictement limité. Bon nombre de Professeurs ou de chefs d'équipe ont atteint ou sont proches de la limite est il n'est pas rare qu'ils refusent de participer à un co-encadrement s'ils doivent devenir le directeur de la thèse. Passer l'HDR est donc un devoir moral envers son équipe lorsqu'on a atteint le niveau requis, pour y faire "baisser la pression" des directions de thèses.

L'HDR ne requiert aucun "directeur de l'HDR" mais le candidat peut désigner un "garant de l'HDR" s'il le souhaite. L'esprit du texte qui régit les HDR est plus généralement d'augmenter la liberté d'action du chercheur candidat par rapport aux éventuelles pressions locales, de sorte qu'il n'est pas non plus obligatoire de passer son HDR dans l'Université locale. Il n'est pas rare que des chercheurs qui ne sont pas rattachés à l'ED STIC, ni même à NIce - Sophia Antipolis, passent leur HDR à l'ED STIC.

Le manuscrit de l'HDR est essentiellement constitué d'un certain nombre de publications de bon niveau (typiquement entre 3 et 6) qui constituent autant de chapitres, et un premier chapitre "chapeau" (typiquement de 20 à 50 pages) développe les intuitions, les crédos et la démarche globale du candidat au long de ces années de recherche. Ce premier chapitre montre un recul et des intuitions qu'on ne peut malheureusement pas toujours inclure dans les publications; c'est souvent un vrai plaisir à écrire.

L'acceptation d'inscription en HDR ne dépend pas du conseil de l'ED STIC, contrairement aux thèses de doctorat. Elle est examinée directement par le Conseil Scientifique (ou ce qui en tient lieu) de l'établissement d'inscription (UCA ou PSL donc).
  • Pour UCA, le secrétariat de l'ED STIC transmettra le dossier au conseil scientifique. Toutes les règles de constitution du dossier (et plus) se trouvent sur cette page.
  • Pour PSL, la situation est plus imbriquée car PSL délègue aux conseils des établissements qui la compose. Pour l'ED STIC, on se rapprochera de l'école des MINES ParisTech, par exemple en contactant Valérie Roy.
Les critères appliqués par le conseil scientifique sont dits "comparables" aux critères de qualification PR au CNU, avec une petite marge permettant au nouveau titulaire d'une HDR de compléter son dossier avant de le soumettre au CNU. On pourra se reporter aux pages du CNU concerné:
Voici pour finir les principaux textes qui encadrent l'HDR:

Arrêté ministériel du 23 novembre 1988
Arrêté ministériel du 13 février 1992
Arrêté ministériel du 13 juillet 1995
Arrêté ministériel du 25 avril 2002